Industrie 4.0 vs Industrie du Futur ?

Accueil/Blog, industrie 4.0, MES/Industrie 4.0 vs Industrie du Futur ?

Industrie 4.0 vs Industrie du Futur ?

L’Industrie 4.0 est un thème porteur : les publications techniques, projets de recherche, implémentations, déploiements… se multiplient dans l’ensemble du monde industriel, mais on entend parler parfois d’Usine ou Industrie du Futur (ou Smart Manufacturing comme nos collègues d’outre-Atlantique).

Que signifient ces termes ? Peut-on leur donner une signification précise ? Faut-il même leur donner une signification précise ?

Industrie 4.0

Ce concept a été mis en évidence une première fois à la Foire de Hanovre en 2011. Il permettait de définir toutes les nouvelles technologies numériques qui étaient en train d’émerger ainsi que leurs interconnexions ou leurs possibilités de communiquer entre elles.

Le terme 4.0 fait évidemment référence à la 4e révolution industrielle :

Le terme « nouvelles technologies » est souvent considéré comme un fourre-tout dans lequel on trouve les cobots (1), la fabrication additive (2), l’IoT (3), le Big-Data, la simulation numérique, la réalité virtuelle et augmentée…

Cette liste ne peut être exhaustive car elle s’enrichit en continu de nouveaux concepts avec la certitude que les toutes prochaines années vont voir s’implanter de nouveaux outils et notions !

Industrie du futur

Notre définition de l’Industrie du Futur est plus générale et ne se focalise pas sur les outils mais sur leur utilité et intégration au sein de l’usine de production dans laquelle l’humain reste l’élément central.

Alors bien sûr cette Industrie va utiliser les « nouvelles technologies », mais on se détache de l’outil pour étudier sa pertinence à être intégré à des moyens déjà existants, créant ainsi une chaîne numérique globale et pertinente que l’on désignera sous le terme de filière intégrée.

Une filière intégrée est l’interconnexion de moyens et logiciels communicants permettant d’obtenir les informations pertinentes et nécessaires au bon moment que ce soit pour agir (opérateur) ou pour décider (manager).

L’automatisation et la numérisation vont effectivement avoir un impact sur la place de l’Humain au sein de l’industrie, mais elle ne va certainement pas l’éliminer : elle va justement le recentrer sur les tâches à forte valeur ajoutée nécessitant savoir-faire et prise de décision.

Toute technique ou outil permettant de garantir ou d’améliorer cette continuité numérique peut se prévaloir (à notre sens) du terme Industrie 4.0.

Alors, Industrie 4.0 ou Industrie du Futur ?

Vous l’aurez compris, il n’est pas facile, si ce n’est impossible, de séparer ces deux notions qui sont intimement liées et destinées à évoluer conjointement en fonction des recherches et développements technologiques en cours.

Ce lien est d’ailleurs physiquement représenté par le MES (Manufacturing Execution System), outil de liaison entre Industrie 4.0 et Usine du Futur, qui permet :

  • de faire des IoT des moyens de production en les faisant communiquer dans un environnement industriel (Industrie 4.0)
  • d’intégrer des IoT dans un environnement industriel existant avec la définition des informations à partager (Usine du Futur)

Partagez cet article

Recevez nos publications

Articles relatifs

Les 11 fonctions du MES

Le Manufacturing Execution System regroupe 11 fonctions définies par la norme ISA-95. Cette norme permet de délimiter […]

Lire la suite

 

Qu’est ce que l’Industrie 4.0 ?

Ce numéro de Paroles d’Experts est consacré à l’Industrie 4.0. L’éclairage en video de l’expert avec Corinne Clesse, CEO et Benoît Redler, Business Developer d’INFODREAM.[…]

Voir la video

Frédéric Henrionnet
Directeur des opérations chez Infodream
frederic.henrionnet@infodreamgroup.com

Découvrir notre MES Qualaxy

(1) cobot ou robot collaboratif : robot ou cellule automatisée en production dans un milieu humain parmi des opérateurs

(2) fabrication additive ou impression 3D

(3) IoT : Internet of Things (avec l’essor de la technologie RFID par exemple) ou IIoT : Industrial Internet of Things

2018-12-04T14:03:44+00:00 21 septembre 2018|Blog, industrie 4.0, MES|