Articles théoriques

Contrôle Réception vs SPC ?

On sépare souvent le contrôle réception (contrôle d’entrée des pièces et composants achetés) et le contrôle SPC (contrôle en cours de production des pièces fabriquées). Ce ne sont en effet pas les mêmes références, ni les mêmes personnes (contrôleurs / opérateurs), ni souvent les mêmes lieux de contrôle (laboratoire / atelier). Mais le produit fini fabriqué et assemblé par l’entreprise intègre bien ces deux types de pièces ! Faut-il donc continuer à opposer ces deux fonctions, et surtout continuer à dissocier ces deux types de données de mesure ?

Qu’est-ce que le contrôle réception ?

Le contrôle réception (ou contrôle à réception, contrôle d’entrée, …) permet d’accepter ou de refuser un lot de pièces en provenance d’un fournisseur (externe le plus souvent, mais interne également). Cette étape est très importante : le fait de refuser un lot peut provoquer une pénurie matière dans l’atelier (surtout si l’on est en flux tendus), accepter un lot contenant des composants potentiellement non conformes peut également causer une crise qualité dans la suite du process !

Pour en savoir plus sur le contrôle réception, découvrez notre article « Qu’est-ce que le contrôle réception ? ».

Suivi des fournisseurs, reporting

L’unité de base du contrôle réception est le lot de pièces.

Mais de même que l’objectif du SPC est de passer d’une vision « conformité pièce » à une vision « évolution statistique », un logiciel de Contrôle Réception se doit de gérer l’évolution dans le temps des différentes acceptations, des différents fournisseurs, … Il doit donc proposer un reporting complet : tableau récapitulatif des lots, des fournisseurs, évolution des pourcentages de refus par période de temps, …

L’édition documentaire est donc importante : en fonction d’un PV de refus de lot, un fournisseur peut être amené à démarrer des actions qualité, ou même à être déclassé !

Intérêt d’une base commune SPC et Ctrl

Il existe donc de nombreuses fonctions et notions qui sont communes entre le contrôle réception et le SPC :

  • Passage d’une vision conformité (lot / pièce) à une vision statistique (évolution dans le temps)
  • Notions de centrage et de dispersion (mon lot est accepté, certes, mais est-il bien centré ? regroupé ? dispersé ? Quel va être l’impact sur l’assemblage final ?)
  • Reporting ponctuel (PV sur un lot / PV sur une pièce) en parallèle d’un reporting temporel (par période de temps)
  • Définition de gammes de contrôle, contrôle réception et/ou SPC
  • Notion d’alarmes (ISO (refus d’un lot) ou SPC)
  • Gammes habilitation / soumission à rapprocher de gamme feu vert / production, …
  • Process et moyens de mesures, répétabilité, reproductibilité, …

Mais le plus important reste que ces composants achetés vont servir à fabriquer ou assembler une pièce ou un sous-ensemble, dont les caractéristiques finales dépendront à la fois des pièces « approvisionnées » et des pièces « fabriquées ». Dans le contrôle réception, on n’a pas la notion de réaction temps réel, pour aller régler son procédé au plus tôt. Mais une fois que les mesures ont été effectuées, pourquoi ne pas s’en servir pour régler les procédés d’assemblage ? Pour décaler des IT de fabrication quand c’est possible ? Pour réaliser de l’appairage non pas par pièce, mais par lot ? De déceler des dérives au long terme indépendantes de la production propre ?

Avoir une seule base de données permet de définir les références produit une seule fois, même si elles peuvent avoir des cotes « fabriquées » (et suivies en SPC), et d’autres « achetées » (et suivies en contrôle réception). On va pouvoir mutualiser les résultats, les évolutions, effectuer des corrélations, …

En un mot, on va pouvoir mieux maîtriser son process…

Frédéric Henrionnet
Directeur des Opérations, Infodream

En savoir plus sur Ctrl Vision

Partagez cet article

Recevez notre newsletter

Ctrl Vision

Articles relatifs

Qu’est-ce que le contrôle réception?

A quoi sert le contrôle réception ? Que faut-il définir ? Exemple et fonctions avancées […]

Lire la suite

Quelques principes du contrôle réception

Qu’est-ce que le Contrôle d’Entrée ? Quel est le principe ? Comment optimisatiser le Contrôle Réception […]

Lire la suite

2016-12-05T08:50:02+00:00